Qu'est ce que la digitalisation des achats 


vincent duart formation achats digitalisation des achats
​Vincent DRUART
Consultant indépendant

La digitalisation des achats 

La digitalisation des achats: "c'est l'ensemble des technologies numériques et des applications concrètes des pratiques de la révolution digitale (mobilité, big data, réseau social, internet des objects, cloud) mises au service des achats, permettant la dématérialisation des différentes étapes du processus Achats/Approvisionnement d'une entreprise". Voilà une première base pour définir la digitalisation des achats. C'est en tout cas la définitino selon le Guide Si achat CNA Deloitte de 2017. 

La digitalisation des achats consiste donc à profiter pleinement des nouvelles technologies de l'information pour assurer la réalisation des objectifs de la fonction achat. Si l'achat digital ne peut être considéré comme la solution miracle qui résoudra tous les problèmes (ni ne couvrira la totalité des activités de l'acheteur d'ailleurs), il représente néanmoins énormément d'avantages. Parmi ces derniers, on pensera au moins de mails, moins de papiers et plus de partage et de traçabilité, de compréhension de son activité, de performance...

La digitalisation des achats : sur quels processus ? 

Regardons de près quelques briques fondamentales du processus achat basé sur les nouvelles technologies et sur la digitalisation ! Les nouvelles technologies d'achats offrent la possibilité de : 

  • Chercher un fournisseur fiable pour ses besoins via l'eSourcing
  • Gérer l'acte de demande d'achat avec l'eProcurement
  • Suivre en détail et en continuité les performances de son activité avec le reporting
  • Gérer ses fournisseurs grâce au SMR (Supplier Relationship Management) 

Comme vous l'avez remarqué, les nouvelles technologies ont déjà révolutionné le domaine. Mettre en avant une stratégie digitale achat efficace c'est, avant tout, profiter des avantages qu'offrent toutes ces nouvelles technologies de l'information. 

Cependant, pour atteindre les meilleurs résultats, les nouveaux outils technologiques doivent s'allier avec les compétences humaines. La preuve ? L’eSourcing qui fait gagner beaucoup de temps à l'acheteur, sur de nombreuses actions, mais nécessite un gros travail amont (définition des besoins, suivi des réponses, optimisation des choix etc.…). Bref, digitaliser une fonction achat ne veut pas dire tout automatiser.

Par ailleurs, bien que les solutions digitales offrent des avantages énormes, leur utilisation varie d'une entreprise à une autre. Il n'existe pas dans le monde des outils de digitalisation des achats "One size fit all". Prenons comme exemple le cas d’une entreprise regroupant 5 personnes dans le service achat et quelques centaines de fournisseurs. Si cette dernière achetait la dernière suites complètes eAchat du marché, elle serait extrêmement coûteuses et non rentable lorsque Excel pourrait faire le même travail (et c'est encore souvent le cas) !

Il est nécessaire de faire le bon choix pour investir au mieux dans un projet de digitalisation des achats ! sinon vous risquez de choisir le mauvais outil, de mal l'utiliser, ... et donc de perturber l'organisation de votre service achats au lieu de la fluidifier. Se faire accompagner est aussi une option pour bien faire ses premiers choix, prévoir les étapes du changement qui devront intervenir, donner la vision et cadencer votre projet, éviter les pièges classiques de la digitalisation.... tout cela pour limiter vos frais et délivrer le plus rapidement possible. 

Mais que voudra dire l'acheteur de demain ? 

Le monde du digital a connu une forte croissance ces dernières décennies. De toute évidence, la tendance ne va pas à la suppression des outils dans le monde des achats. Mettre en avant une stratégie efficace passera de plus en plus par le choix d'outils les mieux adaptés au profil de son entreprise et à ses objectifs sur le court et le long terme. Il devient indispensable, dès aujourd'hui, d'inclure le numérique dans la stratégie achat, mais aussi dans les ressources humaines ! 

On entend de plus en plus que l'acheteur devra changer, que les qualités des acheteurs passeront de compétences hard skills vers du soft skills. Pourquoi ? Car les acheteurs seront toujours plus concentrés sur leur valeur ajoutée. Comment ? grâce aux nombreuses technologies émergentes qui arrivent pour faciliter le travail quotidien de l'eAcheteur de demain. 

Des assistants virtuels avec l'IA, aux machines d'e-learning en passant par la compréhension par les machines du langage naturel. La digitalisation des achats va dans les deux décennies à vernir, transformer le quotidien de l'acheteur en profondeur. 

Grace aux avancées technologiques, l'acheteur va se concentrer sur le business et pourra faire, en contrepartie d'autres activités comme plus de veille technologique, de propositions de codéveloppement, de propositions d'amélioration sur le model même de l'entreprise, participer à la transformation technologique de l’entreprise, se concentrer sur l'écosystème de ses fournisseurs etc..  

La révolution technologique des dernières années est, par excellence, le catalyseur de l'évolution en eAchats. Souvenez-vous toujours que le dynamisme de n'importe quelle entreprise ne peut être assurée que par l'intégration des technologies de l'information. 

Dans l’avenir, un nombre important d’activités seront profondément transformées avec la digitalisation des achats. Nous (acheteurs) bénéficierons de plus d’information pour prendre plus de décisions, qui seront par la force des choses plus éclairées. Les tâches répétitives ou à faible valeur ajoutée, elles, seront très largement réduites. Aujourd’hui c’est le moment idéal pour révolutionner et pour développer efficacement son entreprise tout en améliorant l’image de marque de la fonction achats. Vos clients et vos fournisseurs sont partout. Votre mission de demain consistera à profiter pleinement des avantages des nouvelles technologies.

Alors, êtes-vous prêt à vous jeter dans le grand bain du numérique pour découvrir cette nouvelle expérience pleine de réussite ? 

>