Incoterm FCA : Free Carrier Alongside 


Emmanuel MONLEAU 
Consultant et formateur 

04 37 26 11 11 

support@fc-achats.fr

Formez-vous 

Il est important aujourd'hui d'assimiler le fonctionnement des Incoterms 2020 qui vont régir toutes les transactions internationales. Pour ce faire, vous pouvez suivre notre guide détaillé sur le sujet, ou suivre une formation d'acheteur animée par une équipe de professionnels. 

Présentation incoterm FCA 

Lors d'un transport international avec l'incoterm FCA le vendeur est en charge de : 

  • Procéder à l’emballage, l’étiquetage et au marquage des marchandises afin que le transport se déroule pour le mieux.
  • Mettre à disposition les biens à la sortie de l’usine du vendeur.  
  • Procéder au chargement de la marchandise à bord du véhicule d’enlèvement.
  • Organiser le préacheminement des marchandises depuis l’usine du vendeur jusqu’au port d’embarquement.
  • Accomplir, dans le pays du vendeur, les formalités de douane et supporter les taxes liées au dédouanement.

Lors d'un transport international avec l'incoterm FCA, l'acheteur est en charge de : 

  • Procéder au chargement de la marchandise à bord du moyen de transport principal.
  • Organiser et régler le transport principal depuis le port d’embarquement jusqu’au port de déchargement.
  • Décharger la marchandise du moyen de transport principal.
  • Organiser le post acheminement des marchandises jusqu’à la destination finale.
  • S’occuper des formalités de douane en rapport avec l’importation de biens.
  • Procéder au déchargement de la marchandise du véhicule de livraison dans ses propres locaux.

Le transfert du risque du risque s'effectue : après le dédouanement dans le pays du vendeur
Les coûts supportés par le vendeur lors de l'incoterm FCA s'arrête : jusqu'au dédouanement 
Cet incoterm s'applique pour tous types de transports.

Synthèse incoterm Free Carrier Alongside

Le vendeur s’occupe de charger, transporter et dédouaner la marchandise. L’acheteur prend alors en charge le transport jusqu’à son usine.

Cet incoterm est le plus versatile. Il est en fait estimé qu’une transaction internationale sur quatre utilise cet Incoterm. Son principal avantage est sa flexibilité dans l’adresse de livraison. Cela peut être l’adresse du vendeur, un entrepôt, un aéroport etc.

incoterm fca

incoterm 2020 : FCA

L'incoterm FCA est conservé dans la version 2020.

Formez-vous aux Incoterms 2020

Vous vous posez encore des questions sur les Incoterms 2020 ? Vous souhaitez être accompagné et formé par des professionnels ? Vous pouvez opter pour une formation sur les Incoterms d'une demi-journée animée par notre équipe d'experts.

  • Gaudois dit :

    Bonjour Boris, il y a une erreur (Copier/coller malencontreux :)) dans ce paragraphe sur FCA: vous avez laissé ExW au lieu de mettre FCA, en parlant du transfert de risque

  • Quentin dit :

    Bonjour,
    Dans l’incoterm FCA vous expliquez que la douane export est effectuée par le vendeur et dans la vidéo l’acheteur ? je suis justement à la recherche de cette subtilité, pouvez-vous en dire plus ?
    Société française nous devons livrer un client au Maroc en FCA via leur transitaire en France, a qui est imputé la douane export ?
    Autre cas, nous avons une société étrangère et nous voulons que nos fournisseurs livrent notre transitaire en France, notre transitaire est chargé de faire la douane export et transport principal jusqu’à lieu de destination final à l’étranger, le fournisseur doit mettre l’incoterm FCA-France ou DAP-France ?

    Autres cas (plus subtile), notre société à l’étranger doit livrer un client en France. Ce client indique sur sa commande DAP-France livraison sur son site à Lyon. Mais dans la pratique notre transitaire en France fait un T1 (transit sous douane) et livre le transitaire du client à Paris, ce transitaire du client fait la douane final et livre le site de Lyon. Quel est le bon incoterm (+ville) à utiliser ?

    Je vous remercie par avance de votre aide.
    Cordialement.
    Quentin

    • Admin dit :

      Bonjour Quentin,
      lorsque l’on livre un client FCA, souvent chez un transitaire, c’est bien au vendeur de régler le dédouanement.

      Pour le second exemple, puisque vos fournisseurs sont étrangers, je préconiserais un DAP.

  • Lola dit :

    Bonjour

    Je débute dans les Incoterms,
    Pouvez vous m’expliquer ce que cela changera pour le vendeur d’obtenir finalement le connaissement à bord de la part du transporteur ? que peut-il faire de plus avec ce document ? obtient-il plus rapidement le paiement ? cela limite t-il les possibilités de poursuite en cas de litige survenu et non reconnu lors de la mise à bord ? qu’est ce que cela implique pour le transporteur ?

    Merci pour votre réponse

    • Admin dit :

      Bonjour,

      c’est un document officiel. Il est notamment important (légalement) pour les incoterms CIF et CFR, mais pour l’incoterm FCA c’est une information et un élément de preuve que la marchandise a bien été chargée.

  • Bonjour,
    Avec l’incoterm EXW, l’acheteur est responsable du chargement chez le vendeur.
    En pratique, c’est souvent le vendeur qui charge et arrime la marchandise dans le conteneur.
    Les Incoterm suivant FCA ou FAS couvrent le pré-acheminement et la douane export, donc vont bien plus loin que le chargement à l’usine.
    Est-il possible de travailler sur la base EXW mais en responsabilisant le vendeur sur le chargement dans son usine ?
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement
    Thierry

    • Admin dit :

      Bonjour Thierry, non dans ce cas mieux vaut proposer un FCA « adresse du vendeur », qui responsabilise le vendeur sur le chargement de la marchandise.

      Si besoin, notre article sur l’incoterm FCA peut vous aider.

  • azzouz dit :

    Bonjour,
    Dans nos contrats d’importation de matériel, il est demandé à nos fournisseurs de procéder à l’expédition de la fourniture par voie aérienne en prenant en charge les formalités de chargement du matériel à bord de l’avion (On board) au niveau de l’aéroport d’embarquement, tout en précisant sur les documents contractuels ou les bons de commande que les frais de transport principal (fret aérien) seront à la charge du client.
    Il est à préciser que l’incoterms utilisé est FCA aéroport d’embarquement.
    Malheureusement, nous rencontrons parfois des contraintes avec certains de nos fournisseurs, qui affirment que ces conditions ne sont pas très claires et il faut à chaque fois clarifier la situation par téléphone.
    Pour nos dossiers, nous souhaitons toujours prendre en charge les frais de transport ( fret aérien) et nous précisons systématiquement la compagnie maritime qui doit être sollicitée pour le transport du matériel.
    Est ce que l’incoterm FCA On board permet d’éviter ce type de désagréments?

    Cordialement
    Azzouz

  • BLACHERE dit :

    Bonjour,

    Société française, nous achetons de la marchandise en Hollande donc en intracommunautaire
    Notre fournisseur nous livre en France en notre dépôt.
    Il utilise FCA Eindhoven sur sa facture, est-ce correct ?
    Merci d’avance. Gisèle

  • >