L' analyse ABC 


jérémy jabouin article analyse abc
Jérémy JABOUIN
Consultant et formateur 

R comme Ranger 

Cet article sur l'analyse ABC correspond à la suite de notre méthodologie sur la Stratégie Achats et notre méthode AREFI. 

Une fois la première étape de notre méthode AREFI effectuée (Analyser), nous allons pouvoir ranger nos segments d'achats et/ou nos fournisseurs en fonction du poids qu'ils représentent sur notre dépense globale, puis en fonction de leur complexité d'approvisionnements, et ce par l'utilisation de 2 outils principaux : l'analyse ABC et la matrice de Kraljic. (Si vous n'avez pas vu nos modules précédents vous pouvez cliquer ici pour découvrir notre méthode AREFI.)

L'analyse ABC 

L'analyse ABC est une méthode qui découle du principe de Pareto mettant en exergue que 20% des références (ou des fournisseurs) représentent 80% de nos dépenses globales. 

Pour identifier quelles seront nos classes A, B et C, il convient de procéder de la façon suivante :

  1. Extraire (depuis l’ERP la plupart du temps) l’ensemble de vos dépenses
  2. Hiérarchiser ces dépenses de façon décroissante
  3. Définir le % de chaque fournisseur sur le montant global de vos achats
  4. Calculer le % cumulé

De cet exercice, nous pourrons ainsi définir nos 3 classes (A,B et C) selon les règles suivantes :

La catégorie A de l'analyse ABC 

  • 20% des références qui représentent 80% du volume achats 

Ces références ont le plus d'impact économique. L'objectif est donc de les suivre de près, négocier toutes dérives tarifaires et chercher à les optimiser. La plus part du temps ces catégories A mettront en avant des fournisseurs importants pour l'entreprise.

La catégorie B de l'analyse ABC 

  • 30% des références qui représentent 15% du volume achats. 

Ces références sont susceptibles de dégager des gains significatifs. Elles sont moins prioritaires pour l'entreprise car moins impactantes financièrement mais souvent plus simples à négocier. 

La catégorie C de l'analyse ABC 

  • 50% des références qui représentent 5% du volume achats.

Ces références ont un impact financier extrêmement faible pour l'entreprise, mais il y a un grand nombre de références à gérer. La catégorie C est souvent chronophage alors que les références qui la composent sont rarement stratégiques. L'objectif pour cette catégorie sera donc de minimiser les frais administratifs en regroupant les commandes par exemple. On tolèrea aussi un stock plus important sur ces références afin de ne pas être en rupture (si l'impact financier est minimum). 

analyse abc matrice

Bon a savoir

Les fournisseurs ou références de classe A sont souvent liés à notre cœur de métier de part leur importance business. Les fournisseurs ou références de Classe C sont considérés comme peu stratégiques mais peuvent être piège car ils sont noyés dans la masse. Il est parfois difficile d'identifier un fournisseur chez qui nous achetons un produit très spécifique mais à faible valeur financière. 

Le sujet Stratégie Achats vous intéresse ? 

Vous êtes intéressé(e) par les stratégies achats et vous voulez développer davantage le sujet ? Nous vous invitons à télécharger notre livre blanc afin de bénéficier de la méthodologie complète F.C.A. Vous pouvez également visiter notre hub sur le sujet. Vous aurez accès à de nombreuses ressources pour vous informer sur les stratégies achats. 

Notre prochain article :
La matrice de Kraljic
Une matrice qui vous permettra d'analyser votre portefeuille achats. Vous pourrez ainsi mettre en confrontation vos familles d'achats ainsi que votre marché fournisseur. 

La matrice de Kraljic

>