Externaliser ses achats de catégorie C


Nicolas Bluchet formation achats
Nicolas Bluchet  
Consultant externalisation, 
EPSA Market Place   

Qu'est ce que les achats de catégorie C 

Comme nous pouvons le voir dans la matrice ABC, les achats d’une entreprise peuvent se diviser en 3 catégories : A B ou C. Les achats dits de catégorie C ne pèsent en général que 5% du montant global des achats mais représentent plus de 50% des références achetées.

schéma matrice ABC répartition des achats en catégorie

Pourquoi externaliser ses achats de catégorie C ? 

Beaucoup de diversité, de nombreuses références pour un faible montant … ces achats sont donc ceux à externaliser en priorité. L’objectif est clair, confier à un tiers la gestion de ces références afin de se libérer du temps.  On gagne donc du temps et l’impact sur les dépenses est faible car l’ensemble de ces achats ne représentent que 5% du CAA.
Autre avantage, ces achats de catégorie C sont souvent peu stratégiques, il y a peu de chances que vous bénéficiez d’un effet volume … alors qu’un partenaire spécialisé dans ces familles de produits pourrait vous en faire bénéficier.

À qui externaliser ses achats de catégorie C ? 

A ce jour le marché de l’externalisation des achats de catégorie C progresse lentement, sans effet de bulle (qui serait par définition éphémère). Il se caractérise au contraire par un développement régulier sur les dernières années et inscrit dans la durée. 

De grandes tendances se démarquent actuellement sur le marché de l’externalisation.

  1. L’internationalisation des appels d’offres et des contrats est incontestable. Ils peuvent être transfrontaliers, englobant deux ou trois pays, continentaux ou même multi-continentaux. Pour les entreprises, la volonté est d’étendre les mêmes prestations à plusieurs pays, en adaptant à la marge les processus.
  2. Les clients souhaitent de plus en plus bénéficier d’économies directes sur les achats de catégorie C. Jusqu’ici, le recours à l’externalisation était perçu comme un moyen de générer des économies indirectes, par le biais de la baisse des coûts de gestion administrative (coût de passation de commande, coût de traitement des factures, …). Désormais, les clients demandent que les prix soient aussi négociés. C’est un atout pour l’externalisation des achats de catégorie C qui contribue aux objectifs de réduction des coûts. C’est la raison pour laquelle Epsa Market Place s’est doté d’un vrai département achat structurés générateur de gains, sur achats intéressants pour les clients. 
  3. Les clients attendent de plus en plus d’interface informatique avec leurs outils, afin d’automatiser les process. Cela participe également à la transparence entre client et prestataire, qui est un des pivots de toute externalisation réussie. L’informatique est une source de visibilité : outils d’E-procurement, connections EDI, dématérialisation de factures et bien d’autres solutions afin de rendre le processus le plus fluide possible .

Dans le cas des achats non récurrents, les fournisseurs sont bien souvent des acteurs locaux. Il est donc important de maîtriser la langue du pays, plutôt que l’anglais. Cela est un gage de succès pour une externalisation, faites donc attention au positionnement géographique de votre prestataire.

Est-il possible d'externaliser d'autres achats que les classes C ? 

Au-delà des achats de classe C, il est possible d’externaliser des catégories d’achats complètes : de valeurs ou récurrentes (souvent des catégories B). Cette approche peut être intéressante pour mener des chantiers de réduction de coût, d’ailleurs ce type d’externalisation « source to contract » est souvent rémunéré en fonction des économies dégagées. Or, les arbres ne grimpent pas jusqu’au ciel. Il arrive un moment où il n'est plus possible de pressurer les tarifs de ses fournisseurs au risque de les mettre en péril… Avec le temps, se pose donc la question de les ré-internaliser.

Ce n’est pas le cas avec les achats de catégories C car les économies indirectes comme le coût de création d’un compte fournisseur ou de passation d’une commande sont immuables.

>